Histoire(s)

Les débuts

Alia Harbi et Angèle Camus se rencontrent à vingt ans à Paris, l’une étudie l’ethnologie et l’autre la peinture. Leurs études les mènent toutes les deux au Népal mais c'est à Paris qu'elles se lient d'amitié. 

En 2006, fortes de leur passion pour les textiles traditionnels et leur connaissance de la culture népalaise, Alia et Angèle s’installent le temps d’un automne à Katmandou pour comprendre les savoir-faire en oeuvre dans la fabrication du « dumbar kumari », un tissu qu’elles utilisent dans leur quotidien de mère de famille et dont la tradition est en train de se perdre. Dans leur valise: 4 enfants de moins de quatre ans! 

Leurs premières créations sont des pyjamas et du linge de lit pour enfants - naturellement.  L'exotisme et le raffinement plaisent et tout s'accélère. La société Ketiketa est fondée le 1er avril 2007 à Paris.

Elles apprennent en faisant : le stylisme, la fabrication artisanale, l’entrepreneuriat. La société se construit avec l’argent gagné. Pour assurer la qualité d'une fabrication complexe, les voyages à Katmandou sont fréquents. Au contact du savoir-faire des artisans leur créativité se déploie. Le style s'affine et s'affirme saison après saison.

2012 est l'année du recommencement.  Angèle part vivre une nouvelle aventure en Espagne. Alia s'entoure d'une équipe qui partage ses valeurs autour du vêtement et de sa fabrication. La maison commence à ressembler à une maison...